Fenêtres qui parlent, Utopies vers les passerelles, poésie photographique en intérieur et en extérieur dès le 20/05

Accueil / Actualités/ Fenêtres qui parlent, Utopies vers les passerelles, poésie photographique en intérieur et en extérieur dès le 20/05
« Utopie vers les passerelles » c’est tout d’abord un constat du paysage urbain qui façonne notre regard sur le quartier Pont-de-Bois de Villeneuve d’Ascq. Un monde géométrique, parallèle, une utopie visuelle et sociale.
Claire-Marie Régent, photographe, Anne-Sophie Branque, professeure d’histoire–géographie, Anne Bourette, professeure de français et la classe de 1ère 4 du lycée Raymond Queneau ont donné lieu à un projet d’exposition photographique mêlant textes poétiques et photographies.
Interrogeant les liens entre le corps, la nature et l’espace public à travers le travail des lycéens, cette exposition questionne le regard qui est porté sur l’espace entourant le lycée. Un lieu que les élèves traversent quotidiennement est ici interrogé, réapproprié et détourné. À la manière de Georges-Perec, les phrases soulignent les photos et leur apportent une nouvelle dimension. Les images prises avec un appareil photo ou un smartphone sont burlesques, colorées et témoignent d’une envie d’insérer du sensible dans l’espace public.
En lien avec la programmation de la 21ème édition des Fenêtres qui parlent « Spéciale Utopia, lille3000 » qui se déroulera du 7 mai au 5 juin 2022, ces photographies ont été, ainsi, pensées et construites afin d’être exposées au regard des passants en invitant le public à redécouvrir le territoire qu’il a l’habitude de voir.